Pas d’hiver sans collant

Grâce aux collants, restez glamour et sensuelle tout l’hiver, tout savoir sur le collant.

Son origine

A la fin du xixe siècle, le port du collant encore rare existe dans le monde de la danse mais aussi de la mode et du spectacle (les premières femmes nues dans les revues portent des collants chair). Dès 1960, l’apparition de collants plus élastiques grâce à l’invention du nylon et du Lycra permettent le port de la minijupe !

La mode des collants

 

 

Collants plus foncés, avec plus de deniers sont d’autant plus résistants que des collants fins, les collants existent dans tous les coloris (gris,beige,rouge,noir, marron, chair…) et avec de nombreuses fantaisies, paillettes, brillants, mats, satin. Des collants plus ou moins élastiques qui s’adaptent aux formes notamment pour les femmes  pulpeuses, des collants gainants pour amincir votre ventre. Cette année les collants de couleur chair, souvent traités comme des collants de « mémère » reviennent à la mode grâce  à un effet satiné qui embellit la jambe et masque vos défauts, de plus le collant chair s’accorde avec n’importe quelle couleur !

Le collant à résille, très prisé aussi est le collant sexy par excellence, il permet à votre jambe de respirer !

Pour éviter d’abîmer vos collants quand vous les passez en machine, mettez-les dans un petit sachet de protection conçu pour les sous vêtements.

Le petit plus pour l’hiver : les collants sont choisis pour :

  1. Leur beauté
  2. Leur confort
  3. Pour embellir la jambe

Voici 3 bonnes raisons de porter des collants cet hiver, de plus les collants tiennent vos jambes au chaud, surtout si vous les choisissez en laine !